Musique

27 novembre 2020

Rock Stories- le livre : le rock « dans tous ses états »

Laurent Charliot, bien connu en Pays de la Loire pour ses nombreux livres sur le rock français, a sorti son tout nouvel opus le 15 novembre dernier : « Rock stories - 200 histoires insolites et incroyablement rock ». Nous sommes allé à sa rencontre pour évoquer la sortie de ce nouvel ouvrage dans un contexte si particulier de crise sanitaire.

LA SUITE...

29 octobre 2020

Un festival de musique sans concert ou presque, c’est possible !

Du 2 au 10 octobre 2020 s'est déroulé un festival de musique à Nantes - et oui ! -, un pari qu’à fait Pick Up Production pour cette édition particulière d’Hip Opsession Musique, sans concert ou presque. Après les bains de foule à Reboot l’année dernière, le festival s’adapte aux consignes sanitaires et met l’accent sur les valeurs de transmission et de partage du mouvement hip hop. Pour en savoir plus sur ce nouveau format, Fragil est allé à la rencontre d’Alexandre Le Clainche, chargé des relations aux publics dans l'association. Il nous en dit plus sur son métier, son engagement et sa vision de la suite.

LA SUITE...

30 septembre 2020

Gaume : Real Rock made in Nantes

En cette fin d’après-midi maussade du vendredi 18 septembre au club concert le Ferrailleur situé quai des Antilles à Nantes, le groupe Gaume nous a conviés à un concert en plein air qui salue la sortie de leur troisième opus intitulé « Call it what you want ». Roman Gaume accompagné de ses musiciens arrive à nous faire oublier la pluie et un ciel plutôt dégagé fera son apparition au fil des morceaux et des riffs des guitares, un bon présage…

LA SUITE...

24 juillet 2020

Pauline Croze, libre et passionnée

Ce mercredi 20 mai, l’auteure-compositrice-interprète et guitariste Pauline Croze a accordé une interview à Fragil. Un échange rempli de sensibilité et d’humilité. Nous sommes revenues sur son amour de la musique, son parcours professionnel la guidant progressivement vers des choix plus libres, son rapport aux réseaux sociaux et aux médias, son vécu du confinement et son actualité musicale.

LA SUITE...

30 mars 2020

Le concert fédérateur de Flavia Coelho

Le festival Handiclap organisé par l’Association Pour Adultes et Jeunes Handicapés de Loire-Atlantique, nous proposait jeudi 12 mars dernier le concert de Flavia Coelho, artiste brésilienne aux 4 albums remplis de belles sonorités. A cette occasion, le chapiteau installé sous les nefs de l’éléphant à Nantes, ouvrait sa toile au dernier bain de foule avant les annonces de restrictions.

LA SUITE...

24 février 2020

Le show d’Oxmo Puccino

Samedi soir, direction Pontchâteau pour rejoindre l’intimité du théâtre Le Carré d’Argent, à l’architecture moderne, qui accueillait ce 15 février 2020 pas moins de 650 personnes. La soirée s’annonçait palpitante et intense en émotions musicales avec la présence du talentueux rappeur des premières heures : Oxmo Puccino.

LA SUITE...

L'édito

Touche pas à mon info !

L’investigation vit-elle ses derniers mois sur l’audiovisuel public en France ? Contraints par une réduction budgétaire de 50 millions d’euros en 2018 par rapport au contrat d’objectifs et de moyens conclu avec l’ancien gouvernement, les magazines « Envoyé Spécial » et « Complément d’enquête » verront leurs effectifs drastiquement diminués et une réduction du temps de diffusion au point de ne plus pouvoir assurer correctement leur mission d’information. Depuis l’annonce, les soutiens s’accumulent, notamment sur Twitter avec le hashtag #Touchepasàmoninfo, pour tenter de peser sur les décisions de Delphine Ernotte, présidente de France Télévisions, déjà visée par une motion de défiance. L’association Fragil, défenseur d’une information indépendante et sociétale, se joint à ce mouvement de soutien.

Après la directive adoptée par le Parlement européen portant sur le secret des affaires en avril 2016, il s’agit d’un nouveau coup porté à l’investigation journalistique en France. Scandales de la dépakine, du levothyrox, du coton ouzbek (pour ne citer qu’eux), reportages en France ou à l’étranger sur des théâtres de guerre, à la découverte de cultures et de civilisations sont autant de sujets considérés d’utilité publique. Cela prend du temps et cela coûte évidemment de l’argent. Mais il s’agit bien d’éveiller les consciences, de susciter l’interrogation, l’émerveillement, l’étonnement ou l’indignation. Sortir des carcans d’une société de consommation en portant la contradiction, faire la lumière sur des pratiques, des actes que des citoyens pensaient impensables mais bien réels. Telle est « la première priorité du service public », comme le considère Yannick Letranchant, directeur de l’information.

En conclusion, nous ne pouvions passer à côté d’une citation d’Albert Londres ô combien au goût du jour, prix éponyme que des journalistes d' »Envoyé Spécial » ont déjà remporté : « Je demeure convaincu qu’un journaliste n’est pas un enfant de chœur et que son rôle ne consiste pas à précéder les processions, la main plongée dans une corbeille de pétales de roses. Notre métier n’est pas de faire plaisir, non plus de faire du tort, il est de porter la plume dans la plaie. »


Valentin Gaborieau – Décembre 2017