Musique

28 février 2024

La sélection TFQ? : Éclectique ? La marque de fabrique !

En février, la rédaction de TFQ? propose au lecteurices de Fragil une sélection articulée autour de notre identité première ! TFQ ?, c'est une émission qui furète, de la pop au métal, de la techno à la folk. La scène de l'ouest regorge de talents, on va se faire un plaisir de vous faire découvrir nos pépites !

LA SUITE...

22 février 2024

25 ans de PRUN’ : 25H non-stop de découvertes ce dimanche

À l’occasion des 25 ans de Prun’, l’antenne nous propose 25h d’émissions sans interruption ce dimanche 25 à 6h jusqu’au lundi 26 à 7h sur le 92FM. Timothé Clerc l'un des organisateur·ice·s nous décrit un évènement de fin de saison en plus grand et sous différents formats.

LA SUITE...

8 février 2024

Une programmation diversifiée et pour tous·tes au TNT

Mercredi 24 janvier, Fragil s’est rendu à la conférence de presse du Terrain Neutre Théâtre (TNT) afin de découvrir la seconde partie de leur programmation annuelle de janvier à juillet 2024. Un grand nombre d'artistes de différents horizons étaient présent·es pour présenter leurs productions.

LA SUITE...

  • Cover de MAMANI
5 janvier 2024

MAMANI, un récit musical de mixité culturelle et de traditions boliviennes

Dans son premier EP, Amankaya propose la fusion musicale de ses deux cultures d’origine : la France et la Bolivie. Mariant synthés et instruments traditionnels, friande de collaborations avec d’autres musiciens, elle propose des mélodies soignées au court de 5 morceaux inspirés de ses racines boliviennes. Rencontre avec cette artiste qui a hâte de présenter son projet sur scène.

LA SUITE...

1 décembre 2023

Premier EP de Coco Clare, la simplicité du partage

Coco Clare nait pendant le confinement. Un duo musical, c’est de cette manière que se découvrent les deux amies en collocation depuis peu. Après la sortie d’un premier titre, "Alaska", Justine et Emma, respectivement à la basse et à la guitare, se lancent dans la préparation d’un EP de 4 morceaux. 

LA SUITE...

  • Matilda, du collectif Zone Rouge
21 novembre 2023

Zone Rouge, la safe place électro

Créé en 2019, le collectif Zone Rouge met en avant les femmes et les minorités, trop souvent cantonnées à des rôles de second rang dans le monde de la musique ; miroir de notre société. Rencontre avec Matilda, membre de ce collectif, qui nous parle de la naissance de celui-ci, des actions de Zone Rouge, et du festival «Zone Fesses» en préparation.

LA SUITE...

  • 20Syl et Mr. J. Medeiros, pour la tournée de leur groupe AllttA en 2023
17 novembre 2023

A Little Lower Than The Angels, l’aventure de deux passionnés

En français : « juste en dessous des anges », AllttA est le duo formé par le nantais 20Syl (d’Hocus Pocus et C2C) et l’américain Mr. J. Medeiros (de The Procussions et thebandknives). Il se distingue par l’association internationale de deux artistes expérimentés aux influences variées : un DJ/beatmaker/graphiste et un rappeur/MC anglophone. Voici un portrait de ces artistes hors-normes.

LA SUITE...

L'édito

Touche pas à mon info !

L’investigation vit-elle ses derniers mois sur l’audiovisuel public en France ? Contraints par une réduction budgétaire de 50 millions d’euros en 2018 par rapport au contrat d’objectifs et de moyens conclu avec l’ancien gouvernement, les magazines « Envoyé Spécial » et « Complément d’enquête » verront leurs effectifs drastiquement diminués et une réduction du temps de diffusion au point de ne plus pouvoir assurer correctement leur mission d’information. Depuis l’annonce, les soutiens s’accumulent, notamment sur Twitter avec le hashtag #Touchepasàmoninfo, pour tenter de peser sur les décisions de Delphine Ernotte, présidente de France Télévisions, déjà visée par une motion de défiance. L’association Fragil, défenseur d’une information indépendante et sociétale, se joint à ce mouvement de soutien.

Après la directive adoptée par le Parlement européen portant sur le secret des affaires en avril 2016, il s’agit d’un nouveau coup porté à l’investigation journalistique en France. Scandales de la dépakine, du levothyrox, du coton ouzbek (pour ne citer qu’eux), reportages en France ou à l’étranger sur des théâtres de guerre, à la découverte de cultures et de civilisations sont autant de sujets considérés d’utilité publique. Cela prend du temps et cela coûte évidemment de l’argent. Mais il s’agit bien d’éveiller les consciences, de susciter l’interrogation, l’émerveillement, l’étonnement ou l’indignation. Sortir des carcans d’une société de consommation en portant la contradiction, faire la lumière sur des pratiques, des actes que des citoyens pensaient impensables mais bien réels. Telle est « la première priorité du service public », comme le considère Yannick Letranchant, directeur de l’information.

En conclusion, nous ne pouvions passer à côté d’une citation d’Albert Londres ô combien au goût du jour, prix éponyme que des journalistes d' »Envoyé Spécial » ont déjà remporté : « Je demeure convaincu qu’un journaliste n’est pas un enfant de chœur et que son rôle ne consiste pas à précéder les processions, la main plongée dans une corbeille de pétales de roses. Notre métier n’est pas de faire plaisir, non plus de faire du tort, il est de porter la plume dans la plaie. »


Valentin Gaborieau – Décembre 2017