Musique

16 décembre 2016

Talitres is 15

Un point commun réunit les artistes présents ce weekend-là au Rocher de Palmer : la joie de célébrer le quinzième anniversaire de Talitres. Deux soirées qui représentent le label bordelais dans toute sa diversité. L’autre dénominateur commun entre la cold-wave de Motorama, le folk sombre d’Emily Jane White ou rapporté de Dakar pour Stranded Horse : la passion et l’exigence des choix musicaux.

LA SUITE...

9 décembre 2016

JP Supermanova

Un an après avoir rempli le Ferrailleur à Nantes, JP Manova est revenu en terres ligériennes pour conclure une tournée démarrée en février 2015. Ça se passait à la Barakason de Rezé jeudi 1er décembre avec Kohndo en première partie. Fragil y était. Retour en images et en 10 phrases-clés.

LA SUITE...

  • seaofminds
9 décembre 2016

Sea of Minds et Bar-bars : la partie émergente

Dans le cadre de la 15ème édition du festival de culture musicale Bar-bars, Fragil a rencontré le quatuor Sea of Minds, ainsi que Tilou, membre de l’association ATAC Smile for Muzik. Rencontre avec ces acteurs de la scène musicale nantaise.

LA SUITE...

2 décembre 2016

Hindi Zahra, terre de contrastes

La chanteuse franco-marocaine était en concert au Théâtre municipal de Rezé dans le cadre de la programmation de La Soufflerie mercredi 23 novembre 2016. L'occasion de constater l'excellente trajectoire empruntée par l'artiste depuis son « Beautiful Tango ». 

LA SUITE...

2 décembre 2016

Inrocks Festival 2016 : Incubateur de talents

Pour cette 29e édition du festival inRocKs, le magazine le plus rock de France proposait un plateau musical riche et varié, avec une trentaine d’artistes mêlant groupes confirmés et jeunes espoirs du rock indépendant et de la scène alternative. Focus sur la soirée du 19 novembre à Stereolux pour une programmation 100% made in France. Feu !

LA SUITE...

2 décembre 2016

Wax Tailor : Worldwide music

Le compositeur a décidé de poser ses valises à Nantes, le temps d’un concert à Stereolux. Wax Tailor nous a présentés son dernier album, bien accompagné pour l’occasion. Le résumé en images, c’est par ici !

LA SUITE...

25 novembre 2016

De Nantes à Bordeaux : une ode à Talitres

Le label indépendant Talitres vient de célébrer ses 15 ans lors d'une série de concerts à Paris et Bordeaux. Du premier album de Frànçois and The Atlas Mountains au dernier projet de Motorama, de la comète The Organ au petit indé devenu géant The National, les choix artistiques de Talitres riment avec exigence et ferveur. Si vous avez raté la fête, musiciens et professionnels de la musique nantais livrent leurs coups de cœur et anecdotes sur la maison de disques fondée à Bordeaux par Sean Bouchard. Inspiration et respect.

LA SUITE...

  • christophe
25 novembre 2016

Christophe, électrolibre

Loin des commémorations de morts d’un autre siècle et du chaos du week-end électoral américain, c’est dans le grand atelier du lieu unique qu’il fallait être, ce 11 novembre dernier, pour s’émouvoir avec sincérité.

LA SUITE...

  • Cate Le Bon
18 novembre 2016

Cate Le Bon : héroïne malgré elle

A l'occasion de la quatorzième édition du festival SOY, Fragil a rencontré Cate Le Bon aux Ateliers de Bitche. Impératrice pop-folk-psyché en tunique de jute, Cate Le Bon incarne le contraste en noir et blanc entre la fragilité et le charisme fou de l’artiste qui sait décidément où elle va.

LA SUITE...

L'édito

Touche pas à mon info !

L’investigation vit-elle ses derniers mois sur l’audiovisuel public en France ? Contraints par une réduction budgétaire de 50 millions d’euros en 2018 par rapport au contrat d’objectifs et de moyens conclu avec l’ancien gouvernement, les magazines « Envoyé Spécial » et « Complément d’enquête » verront leurs effectifs drastiquement diminués et une réduction du temps de diffusion au point de ne plus pouvoir assurer correctement leur mission d’information. Depuis l’annonce, les soutiens s’accumulent, notamment sur Twitter avec le hashtag #Touchepasàmoninfo, pour tenter de peser sur les décisions de Delphine Ernotte, présidente de France Télévisions, déjà visée par une motion de défiance. L’association Fragil, défenseur d’une information indépendante et sociétale, se joint à ce mouvement de soutien.

Après la directive adoptée par le Parlement européen portant sur le secret des affaires en avril 2016, il s’agit d’un nouveau coup porté à l’investigation journalistique en France. Scandales de la dépakine, du levothyrox, du coton ouzbek (pour ne citer qu’eux), reportages en France ou à l’étranger sur des théâtres de guerre, à la découverte de cultures et de civilisations sont autant de sujets considérés d’utilité publique. Cela prend du temps et cela coûte évidemment de l’argent. Mais il s’agit bien d’éveiller les consciences, de susciter l’interrogation, l’émerveillement, l’étonnement ou l’indignation. Sortir des carcans d’une société de consommation en portant la contradiction, faire la lumière sur des pratiques, des actes que des citoyens pensaient impensables mais bien réels. Telle est « la première priorité du service public », comme le considère Yannick Letranchant, directeur de l’information.

En conclusion, nous ne pouvions passer à côté d’une citation d’Albert Londres ô combien au goût du jour, prix éponyme que des journalistes d' »Envoyé Spécial » ont déjà remporté : « Je demeure convaincu qu’un journaliste n’est pas un enfant de chœur et que son rôle ne consiste pas à précéder les processions, la main plongée dans une corbeille de pétales de roses. Notre métier n’est pas de faire plaisir, non plus de faire du tort, il est de porter la plume dans la plaie. »


Valentin Gaborieau – Décembre 2017