Publié le 20 décembre 2004

Marion Mélaye


Ce vendredi 17 décembre, avait lieu à la salle de la Cité de Rennes comme à l’Olympic de Nantes, la soirée exceptionnelle des Rockeurs ont du cœur.

Ainsi Eric Boistard, Directeur de l’Olympic, réunissait Tri Yann, Elmer Food Beat, Jeanne Cherhal, Dolly, Clone Inc., Hell’s Crack et d’autres encore, pour la fabuleuse histoire du rock nantais.

Sur le trottoir : des centaines de passionnés de rock attendent avec impatience l’ouverture des portes, les bras remplis de jouets. Voitures électriques, poney géant et multiples jeux colorés viennent s’entasser dans le camion de l’association des Restaurants du Cœur. Car l’entrée c’est un jouet neuf d’une valeur minimale de 10 €. Concept original de solidarité qui permet de redistribuer des jouets pour que chaque enfant ait droit à un cadeau à Noël. Et au public de passer une soirée riche en musiques !

Au sous-sol : le bar, en fond sonore du mix, en visuel une télé en noir et blanc où l’on peut apercevoir Jossic et les Tri Yann qui jouent au même moment dans la salle de concert. Salle comble où un vent de chaleur proche des 40 degrés à déjà pris place, et ce avec une jauge estimée à 800 spectateurs (pendant que d’autres attendent encore au dehors…). Les murs sont chauds, le sol : humide et on se faufile dans la masse pour assister à chaque concert de 20 minutes de durée.

Jay Wood arrive et des rythmes de batterie à la Jeff Buckley s’ensuivent. Un beau concert, puis changement de scène : le public nostalgique des chansons de sa toute jeunesse attend impatiemment le vedette de la soirée : Elmer Food Beat. Le chanteur Manou surgit sur scène, en Marcel et caleçon brandissant une… sorte d’épuisette ! De chansons en chansons, se remémore-t-on ces fameux airs comme Daniella…, Je vais encore dormir tout seul ce soir ou sommes-nous pris par le jeu de scène caleçon-slip kangourou-string et l’arrachage de poils de torse ?? En tous cas, une chose est sûre : le public est surchauffé ! Entre en scène Jeanne Cherhal, très classe, en duo avec ce groupe de folie. Le public adore, puis Jeanne (non, elle n’a plus ses nattes !) prend place intégrale au piano.

Il est près de minuit, la soirée n’est pas terminée… On aura aperçu avant l’ouverture des portes : Dolly ou Damien des Clone Inc. déjà interviewé par Fragil… ils suivront et les passionnés auront dans le cœur et la mémoire cette bonne soirée de partage et d’émotions…

Marion MÉLAYE