Publié le 6 mai 2010

Romain Ledroit

35 commentaire(s)


Rock En Seine. Années après années, c’est le rendez-vous de la fin de l’été, à Paris les pieds dans l’herbe. Le festival propose chaque année une affiche avec des grands noms de la sphère rock ( Björk, Radiohead, Faith No More). Cette année, Fragil sera au domaine national de Saint-Cloud pour un carnet de soirée, bien décidé par l’affiche.

Pour l’édition 2010, les spectateurs seront encore gâtés : les amateurs de têtes d’affiches retrouveront les Cypress Hill, Queens of the Stone Age, Massive Attack, Arcade Fire, Beirut. Voilà cinq noms qui doivent être présents dans n’importe quel Ipod.

La Grande-Bretagne, indémodable terre du rock à rayures, fournira encore de beaux noms cette année : Kooks, Two Door Cinema Club, Foals. Ca s’annonce shoegaze et trendy. Nous avions vu le Two Door Cinema Club lors de leur passage au festival des Inrocks, à peine sevrés et déjà sûrs d’eux comme s’ils avaient vu les premières heures de Roxy Music. On attend de revoir les jeunes protégés de Kitsuné sur la scène de la Cascade.

D’une époque que les moins de vingt ans n’ont écouté que sur les vinyles de leurs parents, revient le dandy Brian Ferry avec Roxy Music. Le groupe se reforme pour une série de concerts à travers le monde, et ils sont de passage à Paris. Parfaite occasion de réécouter le crooner à la mèche qui a fait chavirer une génération de groupies à paillettes, un grand nom du rock briton.

L’échappée en solitaire, c’est aussi dans la pop indé. Cette année, un peloton qui joue dans un mouchoir de poche revendique le meilleur side-project de l’année dont Jonsi, échappé de Sigùr Ros et Kele, de Bloc Party. Même si l’on a déjà un avis sur le médaillé, Rock En Seine les affiche tous les deux. Pas de jaloux.

Ecrase ta Nes et jette ton micro. Dimanche, pendant que les habitués d’Arcade Fire nous présenteront leur tout récent The Suburbs, les punks à deux boutons se donneront rendez-vous sur la Scène de l’Industrie. Les Crystal Castles sont programmés cette année à Rock En Seine, après la sortie il y a quelques mois de Crystal Castles 2, une 8-bit de caniveau, qui sent bon la surchauffe. Le dimanche s’annonce électrique.

Pour le reste de la programmation avec les horaires, les scènes, le camping, l’application smartphone, c’est ici.

Romain Ledroit