Publié le 17 mai 2010

Delphine Blanchard

131 commentaire(s)


Du 20 au 22 mai prochain, la scène nationale de La Roche-sur-Yon – Le Grand R – propose un festival original autour de la lecture. 3 jours pour lire, faire lire et écouter... Un choix de textes varié : des récits d’amateurs ou d’écrivains reconnus, du romanesque ou du théâtral... c’est selon les envies. Et tout cela est gratuit pour que tout le monde puisse venir, écouter, entendre et se faire entendre à l’occasion de cette grande fête dédiée aux mots.

"Quel bruit ça fait la lecture ?" Un intitulé un peu énigmatique pour ce festival qui a lieu pour la 2e édition dans la ville de La Roche-sur-Yon, à l’initiative du Grand R, seule scène nationale de l’Ouest à avoir un département littérature. Parce que "la lecture est l’apothéose de la littérature" comme l’écrit Alberto Manguel ("parrain" de la 1re édition), nous pourrons entendre les mots, les textes, les écouter attentivement, les savourer et s’en délecter... et cela sous différentes formes.

En effet, le programme de ces 3 jours est riche : en ouverture une conférence-musique sur "les enjeux de la musique d’aujourd’hui, du geste instrumental à l’espace sonore" car les mots peuvent aussi être chantés. Des lectures, également, sous la houlette de Emmanuel Darley (auteur en résidence cette année à la Maison Gueffier – le centre de ressources littérature du Grand R) et en collaboration avec les élèves du Conservatoire et les élèves des ateliers d’écriture de la Maison Gueffier.

Car "Quel bruit..." est avant tout fait "pour rendre visible le travail mené tout au long de l’année" explique Christophe François, responsable de la Maison Gueffier. C’est en effet l’occasion pour les élèves qui travaillent leurs textes lors des stages d’écriture de les proposer ici au public. L’écriture, acte solitaire par excellence, devient partage quand elle se transforme en lecture, quand les mots envahissent l’espace et donnent à entendre une douce petite musique... "Quel bruit..." c’est encore des lectures de textes de théâtre car "le texte dramatique c’est, en premier lieu, des mots donnés au public donc de la littérature" rappelle Christophe François. Des pièces de Dennis Kelly, auteur anglais et Cristian Soto, écrivain chilien seront ainsi proposés puisque les mots étrangers résonnent différemment et qu’à La Roche-sur-Yon, durant ces 3 jours, ce sont toutes les langues que l’on va pouvoir découvrir, tous les mots – des plus simples aux plus littéraires – tous les genres pour "faire entendre" la littérature et ouvrir des horizons...

En prime, pour les plus téméraires, un stage de lecture à haute voix est animé au Théâtre par le metteur en scène Michel Rival et ouvert à tous. Histoire de passer de l’autre côté de la barrière, du lecteur solitaire devenir le passeur... de mots bien sûr ; le plus bel acte de résistance à la culture !

Delphine Blanchard

Tout le programme sur le site du Grand R

En parallèle, une exposition de Nelly Marez-Darley (grand-mère d’Emmanuel Darley), artiste affiliée au courant artistique de la Nouvelle école de Paris est présentée à la maison Gueffier jusqu’au 29 mai.