Publié le 6 mai 2010

Antoine Bernier

88 commentaire(s)


L’association Centrale 7, en partenariat avec heptogenia ent., invite sept artistes à user de leurs talents sur le site de l’ancienne mine de fer de bois II à Nyoiseau (Maine et Loire) du 11 au 13 mai. Ils auront 72 heures pour créer dans une optique qui se veut le reflet d’une grande diversité. Tout est permis : peinture, sculpture en fil de fer, performance numérique, performance organique etc. Les œuvres seront ensuite présentées au public lors d’une soirée spéciale, la nuit. heptogen centrale 7 du 15 au 16 mai 2010.

Association et collectif d’artistes, Centrale 7 a pour principal objectif de développer l’art contemporain en en milieu rural. Depuis 2006, elle a à son actif de nombreux événements divers en lien avec l’art. A cet effet, l’association a investi un lieu atypique, le carreau des mines de fer de Bois II, pour y installer des ateliers d’artistes. Un lieu avec un fort caractère au paysage détonnant entre campagne et friche industrielle.

Cette année, heptogenia ent., dont le but est de concevoir des événements particuliers, éphémères et uniques, s’est associée à Centrale 7 pour sélectionner les sept artistes en résidence du 11 au 13 mai.

Les sept plasticiens auront ensuite le plaisir de faire découvrir leurs créations au grand public durant la nuit.heptogen centrale 7 du 15 mai. Une scénographie mêlant œuvres d’arts et concerts, réalisée par Emmanuel Larue, permettra de donner un sens de lecture à la soirée. D’ailleurs, les artistes ont été sélectionné en fonction de la programmation musicale. Il s’agit faire le lien entre les œuvres artistiques et les concerts.

Anna Zuber présentera une fresque murale, Claudine Meyer concevra la jeune femme barbare, une sculpture réalisée en fil de fer, Yorga réalisera une alcôve, structure organique tout en jeux de lumières et de transparence ainsi qu’un tissage architectural, Stéphanie Cailleau proposera une œuvre intitulée Fripe-Friche, une réflexion sur la notion de friche. Seront aussi présents Hérésidore, Marc Sérazin et Julien Morel. Des créations dont le principal objectif est de faire ressortir le passé du carreau des mines de fer de bois II tout en insistant sur le côte nature qui reprend ses droits sur l’industrie.

Antoine Bernier

Plus d’informations

-  le prix pour la soirée du 15 mai : 5 € en prévente, 7 € sur place et gratuit pour les moins de 12 ans.

-  comment réserver ? Passer à Centrale 7, envoyer un email à centrale7@laposte.net ou appeler au 09 62 50 75 73

-  où a lieu l’événement ? A Nyoiseau dans le Maine et Loire, près de Segré.

-  le site de Centrale 7

-  le site de la nuit.heptogen centrale 7