Publié le 25 mars 2010

Romain Ledroit

86 commentaire(s)


Le Monde annonce qu’à partir du 29 Mars prochain, la quasi-totalité des articles seront réservés aux abonnés. Seules quelques contributions spécialement faîtes pour le web alimenteront la partie libre.

La fin du tout-gratuit ? C’est bien le pari du journal Le Monde qui, dès Lundi prochain, basculera son information dans le payant. Seuls les abonnés auront accès aux articles du quotidien. Vingt contributions quotidiennes seront disponibles gratuitement, à la place des nombreux articles venant du papier et du web disponibles sur le site actuellement.

Cette décision des responsables du Monde fait écho à celle de Rupert Murdoch, magnat de la presse américaine. Pour le propriétaire de NewsCorp., l’avenir de la presse sur Internet passe par un retour du payant. Peu à peu, tous les médias du groupe (dont le Sun, le Times ou le Wall Street Journal) repensent leur modèle économique en se tournant vers une offre payante.

En France, on pense à Mediapart, qui depuis le départ a fait le choix du tout payant. Le média participatif dirigé par Edwy Plenel fait figure de cavalier seul face à Rue89 et Bakchich.

Une question se pose quant à la diffusion de l’information. S’il n’est pas exposé sur Internet, même le meilleur des articles ne sera pas lu. Sans moteurs de recherche, flux RSS et réseaux sociaux, dur d’être visible. A l’heure où l’information est une matière commune que l’on copie, twitte, partage, colle, le fait de ne la rendre accessible qu’aux abonnés est un pari de taille, à la recherche d’un modèle économique viable.

Article et illustration : Romain Ledroit